Crise énergétique : pourquoi le Gouvernement ne traite-t-il pas tous les modes avec équité ? - 8 avril 2022

UTP
8 avril 2022

Crise énergétique : pourquoi le Gouvernement ne traite-t-il pas tous les modes avec équité ?

Pour des raisons évidentes d’équité entre les modes, l’UTP demande, de nouveau, la mise en place immédiate pour le fret ferroviaire d’un même dispositif d’aides directes que celui du fret routier. Pour ces même raisons, l’UTP demande au Gouvernement que l’aide de 400 millions d’euros destinée au transport routier de voyageurs bénéficie aussi aux autobus et non aux seuls autocars.

Grandes consommatrices d’énergie, les entreprises de transports publics et ferroviaires sont touchées de plein fouet par une hausse inédite des prix de l’énergie qui met en danger leur équilibre économique fragile. De ce fait, les entreprises ont déjà supporté 250 millions d’euros de charges supplémentaires en 2021.

Les incidences du conflit ukrainien aggravent leur situation : pour les seuls opérateurs de fret ferroviaire, le surcoût est estimé, à ce stade, à 55 millions d’euros sur 2022. « Il est certain que la hausse des coûts de l’énergie va mettre en péril la Stratégie nationale du Gouvernement qui vise à doubler la part du fret ferroviaire d’ici à 2030, explique Marie-Ange Debon, présidente de l’UTP. L’enveloppe de 170 millions d’euros/an prévue dans le cadre du plan de relance est déjà largement amputée ».

Dans le cadre de son plan de résilience, présenté le 16 mars, le Gouvernement a dit vouloir soutenir – sans distinction – toutes les entreprises de transport. Or seul le transport routier de marchandises et de voyageurs bénéficie d’une aide sectorielle de 400 millions d’euros mais le transport par autobus n’est pas inclus dans ce dispositif…

L’UTP appelle l’Etat à prendre ses responsabilités et à mettre en œuvre des actes forts pour soutenir les opérateurs de transport public et ferroviaire. « Il est paradoxal que les opérateurs de transport public et ferroviaire soient les grands oubliés de la crise énergétique alors qu’ils permettent de transporter chaque jour des millions de voyageurs et de tonnes de marchandises et qu’ils apportent la solution à la transition écologique et préservent le pouvoir d’achat ».

Contacts presse
Florence Sautejeau, déléguée générale de l'UTP  - 01 48 74 73 67
Stéphanie Lopes d'Azevedo, directrice du département des Affaires Economiques, Techniques et Prospective  - 01 48 74 73 31
Jean-Philippe Peuziat, directeur du département des Affaires publiques  - 01 48 74 73 49
Dominique Fèvre, directrice du département de la valorisation et de la communication - 01 48 74 73 46

 

L'UTP. L'Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP) est l'organisation professionnelle regroupant les entreprises de transport public urbain, les entreprises de transports ferroviaires (voyageurs et fret) et les gestionnaires d'infrastructure ferroviaire en France. Elle représente la profession et défend les intérêts collectifs de ses adhérents auprès des institutions françaises et européennes. L'UTP représente près de 200 entreprises de transport urbain et ferroviaire réparties sur le territoire français et incarne l'unité de la branche ferroviaire. Responsability Europe Engagé RSE QualiOp